Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Juin/16

8

Sauter des classes ?


J’avais d’autres idées aujourd’hui d’articles mais l’actualité oblige, je dois parler du Bac qui se profile à l’horizon, dans une petite semaine.

Et comme chaque année, dans ce moment d’avant Bac, on entend beaucoup parler de jeunes, très jeunes qui passent le Bac. Vous me direz, cela nous change un peu de la morosité actuelle lorsqu’on parle des surdoués ! Pour une fois, il ne s’agit pas d’échec scolaire… Tiens donc !

Louna est mise en avant ce matin sur France Inter. Elle va passer le Bac à 14 ans avec 4 ans d’avance.

On pourrait se poser des questions sur la petite sœur qui regrette, elle, de n’avoir sauté aucune classe ! L’écart est frappant. L’aînée a sans doute pris toute la place… espérons que non !

On peut regretter que la journaliste indique le chiffre de QI, comme d’habitude… La journaliste indique qu’il y a eu encore plus jeune, 12 ans, en 2007. Mais il me semble qu’elle ne pense pas au jeune Arthur qui avait 11 ans si je me souviens bien pour le Bac. Le journaliste dit « cela fait presque peur » ! On ne sait pas bien pourquoi… Peut-être voudrait-il un jour se faire opérer par un chirurgien incompétent… Je crois que c’est plutôt de cela dont il devrait avoir peur.

Le saut de classe

Dans l’étude que j’avais faite en 2015 avec 125 adultes surdoués, il y avait deux chirurgiens.

Etude haut potentiel

Concernant les sauts de classe, nous avions suivi le très judicieux conseil d’Arielle Adda : pas plus de deux ans d’avance !

Vous pouvez suivre nos péripéties avec les sauts de classes sur  tribulations d’enfants trop vifs

http://www.franceinter.fr/emission-grand-angle-candidate-au-bac-a-14-ans

Arthur

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»

Abonnez-vous à ma newsletter


Haut de page