Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Juin/16

3

Séminaire de J.D Nordmann : le haut potentiel intellectuel

Séminaire: Le Haut Potentiel Intellectuel. J.-D. Nordmann from Jean-Daniel Nordmann on Vimeo.

 

Comme j’ai présenté dernièrement une nouvelle association suisse pour le haut potentiel intellectuel ASASS, j’ai réécouté ce séminaire de JD Nordmann , enseignant suisse, professeur de philosophie, devant des enseignants. La date est assez ancienne, je ne sais plus quand je l’avais vue la première fois, mais c’était il y a assez longtemps. J’en avais fait un article en 2011. Cela doit dater d’avant 2003, car il ne parle à aucun moment de  « intelligence différente » ! Et ce n’est pas plus mal ! Il parle au début de « différence embarrassante » en référence à J. C Terrassier qui a été le pionnier français dans le domaine, avec son livre  « Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante » ESF  (1981- dernière édition 2014). Les informations sur la « prétention parentale » sont très pertinentes. Je suis plus sceptique sur « les intuitions », car les enfants surdoués qui ont pu avancer, ont acquis, eux,  de la méthode de travail et savent expliquer leur cheminement de pensée. Il raconte des anecdotes passionnantes pour les enseignants. Il donne des exemples concrets avec une grande expertise des enfants surdoués peu scolaires et qui vont mal, mais il a une tendance à généraliser d’après ces cas négatifs, légèrement, ce qui est dommage. il n’est pas le seul.

cliquer sur  séminaire

C’est dommage qu’il ne parle pas de sauts de classe à des enseignants des petites classes, car finalement c’est la solution la plus simple.  Vous pouvez lire mon article de l’an dernier  :  Le saut de classe ?

Son école récupère les enfants, une fois qu’ils sont abîmés par le système. Au sujet des exercices répétitifs, je peux donner mon expérience personnelle, moi j’adorais faire tous les exercices de Maths à la fin de chaque chapitre ! Donc, difficile de faire des généralités !  Dommage aussi que ses chiffres de l’échec scolaire soient si élevés  (à 17 mn, 50 à 70 % et donc faux), car il explique que ce qu’il appelle « échec » peut être une sous-performance, tout en étant une réussite ! D’où l’importance de la définition de réussite et d’échec scolaire. Tout est relatif ! De même pour les problèmes de relations sociales . J.D Nordmann travaillait dans l’école  La Garanderie, qu’il a créée avec Antoine de la Garanderie (je crois) .  J’avais vu et entendu ce dernier lors des dix ans de l’AFEP.  http://www.garanderie.com/hommage.php

J.D Nordman est l’auteur de l’ouvrage « L’enfant surdoué : une proposition pédagogique ». Comme on peut l’entendre dans cette vidéo, il est (était car a pris sa retraite  comme il le précise) un pédagogue de bon sens.

surdoues nordmann_

 

Mot de l’éditeur :

« Enfant doué ? Surdoué ? Haut potentiel intellectuel ? Au-delà des désignations diverses, la réalité de la  » surdouance  » a fait l’objet de nombreuses publications. Le présent ouvrage aborde cette question sous un angle spécifiquement pédagogique. Quelle pédagogie mettre en oeuvre ? Une pédagogie qui ne se défausse pas constamment sur la mesure du talent ou du mérite de l’élève ; qui reconnaît en chaque élève une manière particulière d’effectuer les actes de connaissance ; qui vise au plus-être et non seulement au plus avoir. On reconnaît là les intuitions fondamentales du philosophe et pédagogue français Antoine de La Garanderie (1920-2010) dont les travaux, connus sous le nom de  » gestion mentale « , inspirent la recherche et la pratique de l’école La Garanderie à Lausanne. La proposition pédagogique formulée ici s’enracine donc à la fois dans les fondements théoriques de la gestion mentale et dans l’expérience quotidienne d’une école spécialisée dans l’accueil des enfants surdoués. »

 

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

3 Comments pour Séminaire de J.D Nordmann : le haut potentiel intellectuel

loic (SLTC) | 4 juin 2016 à 1 h 12 min

Merci pour cette vidéo. Plein d ‘humanisme et d’expérience. ça fait du bien d’ entendre un discours clair et simple sur les surdoués, avec des exemples concrets. Effectivement, il y a peut-être quelques généralisations excessives, mais on lui pardonne d’autant plus qu’il a apparemment récupéré surtout des SD en difficulté dans son école.

Lonnoy | 4 juin 2016 à 7 h 54 min

Bonjour,
ce type d’enfant confronte clairement l’enseignement et la pédagogie à leurs lacunes et leurs insuffisances. Avec lui, la relation n’est pas seulement bilatérale, elle est complexe. L’enseignant est « challengé » en permanence. Je ne suis pas sûr que la majorité d’entre eux l’acceptent et aient envie de faire cet effort.

Nadine Kirchgessner | 10 juin 2016 à 11 h 07 min

@loïc oui on est à des années-lumière des discours qui embrouillent le débat actuellement !
@lonnoy l’enseignant est « challengé » en permanence, je crois qu’il ne faut rien exagérer. il ne faut pas se faire de fausses idées sur les surdoués. Les profs aiment bien quand les élèves écoutent, participent. Sinon , il faut qu’ils changent de métier.

«

»