Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Mai/16

15

Les surdoués atteints de haut potentiel

les-surdoues-atteints-de-haut-potentiel-nadine-kirchgessner

J’avais envoyé mon dernier livre à Arielle Adda qui avait écrit la préface de mon premier livre « Des femmes surdouées » en 2014.  Mon premier livre est préfacé par Arielle Adda, et le deuxième par  Jean Charles Terrassier…  Ce qui fait que les deux plus grands experts français de la précocité intellectuelle ont approuvé mes deux livres.

Voici ce qu’elle m’écrit et me permet de diffuser :

« Merci beaucoup pour le livre reçu hier, je l’ai commencé dès que j’ai pu et je le lirai avec un intérêt certain, d’autant plus que je suis sûre de ne pas m’énerver en lisant des contrevérités

longue vie à ce livre tellement utile et félicitations à son auteur

j’ai commencé sérieusement, c’est vraiment très juste et percutant, lucide »

 

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

10 Comments pour Les surdoués atteints de haut potentiel

Lilie | 18 mai 2016 à 15 h 49 min

« Il n’est pas logique de dire dans une même intervention que les surdoués ne sont pas plus intelligents que les autres, et deux secondes après, dire qu’ils ont une vivacité d’esprit supérieure. Il y a contre-sens. »

Merci pour ça ! Merci.

Surdouée et diplômée moi aussi d’un master 2 en psychologie, je n’en peux plus de lire ça.
Et ces précisions sur ma personne sont là pour appuyer sur le fait que c’est personnellement et professionnellement que cela « m’irrite ».

Je tâcherai de me procurer votre livre.

Nadine Kirchgessner | 23 mai 2016 à 14 h 10 min

Merci Lilie , de répéter cette première phrase de la 4 ème couverture de mon livre !
Lorsque vous aurez lu mon livre, il serait intéressant de vous veniez en discuter. Comme vous êtes surdouée et diplômée aussi en psychologie, votre commentaire aura un impact sérieux !

Kevin | 15 juin 2016 à 15 h 58 min

Comme Lilie je pourrais récrire votre phrase de couverture, mais je pourrais tout écrire , comme je ne peux pas , il vaut mieux que les gens l’achètent ! ce que je conseille fortement ! j’ai eu comme « un coup au cœur » en le lisant … votre livre est parfait . presque parfait , parce qu’on ne peut pas être complètement parfait (c’est ce que me disaient mes profs…) quoique… je ne dirais qu’une chose : bravo Nadine !

Nadine Kirchgessner | 4 juillet 2016 à 18 h 08 min

Merci Kevin ! Presque parfait , c’est déjà pas mal !Il faudra que je m’améliore !

Michèle | 5 juillet 2016 à 8 h 41 min

Bonjour Nadine, j’ai acheté votre livre la semaine dernière sur le site des Editions du net, je l’ai reçu le lendemain! Et je l’ai déjà lu d’une traite. Votre livre devrait être dans toutes les librairies ! je rebondis sur ce que vous a écrit Arielle Adda : percutant et lucide, pas comme les éditeurs classiques qui ne sont que dans l’appât du gain. J’ai bien aimé le chapitre sur la psychanalyse, j’ai compris le malaise que j’ai ressenti souvent lorsque je rencontrais des psys avec mon fils. Merci !

Nadine Kirchgessner | 10 juillet 2016 à 12 h 40 min

Merci beaucoup Michèle pour votre commentaire !

Nora | 15 août 2016 à 14 h 51 min

Je consulte de temps en temps les sites sur le haut potentiel, et j’étais de plus en plus sceptique quant aux messages très négatifs véhiculés et les titres larmoyants qui sous-tendent qu’un surdoué est nécessairement dans une situation difficile plus ou moins inextricable.

Alors j’écris pour dire MERCI à Nadine de prendre le contre-pied !

J’en ai marre en particulier des zèbres, c’est risible de se comparer à un animal, je crains le jour où à mon travail quelqu’un va me demander : « ah tu es surdoué ? T’es un zèbre ? »… Malaise… On n’aura pas trouvé meilleure façon de ridiculiser quelqu’un.

Car plutôt que de rester entre soi dans le monde des surdoués, je crois qu’il est très important de s’insérer dans la société, de s’épanouir en laissant s’épanouir ses capacités, humblement, mais sans se rabaisser non plus. Et c’est tout le message du livre que j’ai donc adoré et auquel j’adhère totalement.

Je n’étais pas très concernée par la partie sur la psychanalyse, mais très intéressant quand même car assez stupéfiant, et finalement cela participe au même message : la solution émerge rarement en se regardant le nombril, mais plutôt en s’assumant, y compris assumer qu’on n’est pas trop bête (ou comme une bête, ahahah) et même de le dire.

Pour résumer, je conseille vivement ce livre, pour prendre du recul, en apprendre plus sur le haut potentiel et avoir envie de se prendre en main.

Nadine Kirchgessner | 23 août 2016 à 15 h 18 min

MERCI Nora ! pour avoir lu mon livre et pour l’avoir si bien compris ! Vous m’avez fait rire !

Camus.F | 5 novembre 2017 à 11 h 51 min

Digne disciple de l’excellent JC-Terrassier,l’auteure N-Kirchgessner personnellement concernée par le sujet du haut potentiel donne une vision optimiste,réaliste et scientifique de ce dernier.Contre l’ambiance délétère qui règne en France autour du haut potentiel,l’auteure éclaircit le sujet en combattant avec brio les mythes,les contre-vérités,les fausses hypothèses,les pseudo-sciences véhiculés par les média grand public.Forte de sa longue expérience et de ses années de travaux sur le sujet,son expertise n’a d’égal que sa profonde éthique.Ce livre à pour but d’informer réellement sur le sujet,d’aider les gens à travers une pédagogie simple mais sérieuse qui se base sur les études scientifiques internationales.Je lis tout concernant le haut potentiel depuis deux ans,mais c’est ce livre qui m’a le plus éclairé et révélé à moi même,il est sans commune mesure avec les autres bouquins sur le sujet.L’auteure affirme que le haut potentiel est un atout,un cadeau et certainement pas un handicap ou une pathologie comme on voudrait nous le faire croire.Un ouvrage tout simplement brillant !

Nadine Kirchgessner | 28 novembre 2017 à 17 h 07 min

Merci Camus F Mille fois MERCI

«

»