Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Avr/16

28

Les sans vergogne

Il y a les sans dents,  les sans instruction, les sans réflexion et les sans-gêne et puis il y a les sans vergogne.

Ce matin quelle ne fut pas ma surprise de voir circuler sur le net et sur les réseaux sociaux la vidéo que j’avais enregistrée en 2003 d’une émission de « C’est mon choix »  sur France 3 consacré aux enfants surdoués.  Je l’avais enregistrée en couleurs, mais je n’avais pas pu l’avoir en couleurs pour la conversion, je ne sais pas pourquoi. Je l’ai mise sur Daily motion sous le nom   « Des enfants surdoués ».  Je la reconnais bien , sinon, elle serait en couleurs. Ce matin je la vois  partagée par  un site consacré au surdouement , qui ne cite pas la provenance de la vidéo.

vidéo diffusée  le 14.11.2014    cliquer sur    vidéo ancienne

On peut voir dans cette vidéo qu’un enfant est testé « presque » en direct, ce qui n’est pas déontologique.  C’est amusant, car j’avais parlé récemment de cette vidéo avec J C Terrassier, qui était contre le fait de tester un enfant en direct. Il avait refusé de la faire.  On reconnaît là son professionnalisme !

Je rappelle que mon livre est préfacé par ce grand professionnel et expert du haut potentiel.

les-surdoues-atteints-de-haut-potentiel-nadine-kirchgessner

Je rappelle mon article ubérisation de la psychologie.

Je rappelle   Les premiers résultats de la cohorte EDEN qui sont peu diffusés

Dernière minute !

Je viens de m’apercevoir que le commentaire que j’ai écrit ce matin sur facebook sur la page du site a été effacé… j’ai fait des captures d’écran. Eh oui…je commence à être habituée…  La première du matin avec mon commentaire,  la deuxième  le soir, mon commentaire est enlevé… Moralité  le net n’est pas très beau… ni le monde de la douance…

c est mon choix 2003

c mon choix enleve

 

Comme vous pouvez le lire, l’information est tronquée… mais heureusement le centre belge  Arborescence a laissé une partie de mon commentaire, dans lequel je précisais que je suis à l’origine de la diffusion de cette vidéo. Malheureusement, je n’avais pas pu l’avoir en couleurs en la convertissant en 2014 !  J’en ai encore des vidéos…  même sur des VHS… mais je ne les publierai pas.  On ne m’y reprendra pas.

mensonges

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

9 Comments pour Les sans vergogne

Cheval A Rayures | 28 avril 2016 à 13 h 22 min

« Ce matin je la vois partagée par un site consacré au surdouement , qui ne cite pas la provenance de la vidéo. »

Hummm… parce que le lien est un lien de Youtube, posté par Arborescence by Cogitop et que la vidéo n’est pas piratée mais « partagée » peut-être ?

Comme Youtube (et/ou Dailymotion) le propose.
C’est bien le but de ces plateformes?

Le partage !

Je ne doute pas que tu sois à l’origine de cette vidéo. Tu l’as postée sur le Net, sur des plateformes d’échange… elle y vit une belle vie et prolifère.

C’est chouette non?

Nadine Kirchgessner | 28 avril 2016 à 23 h 00 min

Le partage… Il me semble que je partage beaucoup ! La vidéo sur U tube est la copie de la mienne sur Daily Motion… Je ne suis pas contre le partage puisque je le fais tous les jours. D’ailleurs , je te rappelle que je t’ai partagé l’histoire de la piscine, tu me l’as demandée et tu as cité la source. Par contre, quand une personne a fait un travail je la cite et je cite son travail. Je ne parle pas de piratage puisqu’il ne s’agit pas de cela. J’ai juste enregistré en 2003. J’ai écrit : partagée par un site consacré au surdouement , qui ne cite pas la provenance de la vidéo. Le net ne doit pas échapper à quelques règles de rigueur et de savoir-vivre. J’aurais dû m’abstenir, car, j’ai voulu montrer des jeunes qui étaient extrêmement brillants et clairs. Mais si c’est pour mettre sur un piédestal quelqu’un qui tronque l’image des surdoués, les rabaisse et qui entraîne des conséquences négatives pour eux, pour nous, je regrette de l’avoir mise en ligne.
Au fait puisque tu es pour le partage …partage donc l’information de mon nouveau livre (préfacé par J C Terrassier) que je t’ai fait parvenir il y a quelques jours.
Dernière minute !
Je viens de m’apercevoir que le commentaire que j’ai écrit ce matin sur facebook sur la page du site a été effacé… heureusement, j’ai fait des captures d’écran. Eh oui…je commence à être habituée…
comme dans cet article
http://planetesurdoues.fr/index.php/2015/12/23/pour-michel/

Véronique | 29 avril 2016 à 10 h 33 min

Bonjour,

Ne pas citer les sources, c’est …
-manquer de professionnalisme,
-manquer de respect envers les auteurs originaux,
-tromper les lecteurs.

Véronique

Sophie (Centre A.) | 29 avril 2016 à 21 h 47 min

Madame,
« On reproche aux autres ses propres défauts » dit l’adage populaire… Force m’est de constater, à la lumière de vos écrits ici et là, que vous êtes bel et bien ce que vous reprochez aux autres : « sans instruction, sans réflexion et sans vergogne. »
Le 25/04/2016, le Centre A. (vous remarquerez que – contrairement à vos pratiques – je ne profite pas pour nous faire de la pub – d’ailleurs, nous n’en avons pas besoin, nous !) à gentiment et gracieusement mis à l’honneur votre dernier ouvrage, sur une proposition du coordinateur Yves Demoulin. En guise de remerciements, nous avons eu droit à deux liens publicitaires de votre part dont un vers votre site Planète Surdoués (dont j’ignorais personnellement même jusqu’à l’existence, c’est dire…).
Ne pensez-vous pas, madame la donneuse de leçons (vous parliez d’éthique ?), que la convenance, la moindre des politesses eut été de demander à un admin pour poster vos liens publicitaires ? Je constate pourtant que vous savez utiliser la messagerie de notre page lorsque vous le voulez… Ce n’est pas la première fois que l’on poste des références d’auteurs (Gauvrit, Louis…), mais JAMAIS aucun ne nous a remercié de la sorte ! A titre d’exemple, est-ce que JSF poste sa pub sur la page de Monique de Kermadec ? Non évidemment ! Mais vous, oui… Et vous vous étonnez alors, en retour, de récolter ce que vous avez semé… Quel culot ! Quel égo !!! Êtes-vous à ce point envieuse des personnes œuvrant dans la même sphère que vous-même ?
Dès lors, devant de tels procédés, je vais proposer à Yves (qui décidera in fine) que tous vos messages déplacés soient effacés au même titre que les références à vos ouvrages sur notre page. J’avoue que pour vous avoir découverte de la sorte, je n’ai plus la moindre envie de vanter vos travaux auprès de personnes susceptibles de lire vos écrits sans réflexion, sans vergogne…
Salutations.
Sophie

Nadine Kirchgessner | 29 avril 2016 à 22 h 25 min

Je ne comprends pas ce que vous écrivez…sans doute par manque d’instruction. Je ne comprends pas cette histoire de pub… J’ai mis un lien vers la « vidéo princeps », pour montrer que c’est moi qui suis à l’origine de cette vidéo et pour en montrer la date, (11.2014). Je le regrette bien d’ailleurs. Voilà ce que c’est que de vouloir aider les autres, bénévolement… je ne sais toujours qui est à l’origine du « pompage ». Il faudrait que je ne dise rien ? Je la reconnais bien puisqu’elle est en noir et blanc, alors que je l’avais enregistrée en couleurs. Un petit problème de logiciel. J’en ai encore quelques-unes, sachez que je vais les garder pour moi ! Dommage…
Si vous ne connaissez pas mon site et que vous vous occupez de surdoués, c’est qu’il y a un petit manque d’information… Informez-vous.
J’ai compilé des vidéos depuis des années, je les ai placées sur mon site, informez-vous… Je suis la première à avoir eu cette idée. Informez-vous.
Que des personnes qui croient avoir inventé le fil à couper le beurre s’en servent pour se faire mousser est un peu incongru.
Je n’ai pas besoin de pub pour vendre mes livres puisqu’ils se vendent très bien, et je n’ai jamais demandé à ce que vous le placiez sur votre page facebook. Vous l’avez fait spontanément.
Je savais que les gens étaient mauvais, mais pas à ce point.

lonnoy | 1 mai 2016 à 19 h 45 min

Bonjour,
Tempête dans un verre d’eau.
Curieux que cette personne, qui vous tient en si peu d’estime, perde du temps à vous faire la morale alors qu’elle vous dit que vous n’êtes rien, en résumé. On ne s’adresse pas aux personnes manifestement sans intérêt.

Elle ne connaît pas votre blog mais elle a eu vent de « deux liens publicitaires de votre part dont un vers votre site Planète Surdoués (dont j’ignorais personnellement même jusqu’à l’existence, c’est dire…) ». J’étais dans l’armée et j’appelle cela se comporter en bon petit soldat sur renseignement d’un tiers « bienveillant ». La police et le fisc raffolent, pour être efficaces, de ce genre de pratique.

Elle constate, elle juge, elle sanctionne… je comprends mieux les difficultés des enfants précoces à l’école.

Elle s’est donc fait plaisir en allant très loin dans son propos alors qu’elle vous reproche, finalement, un point technique qu’une personne de bonne foi peut ignorer (au moins dans un premier temps). Si elle vous reproche votre impolitesse et votre ego, elle montre un plaisir à exercer son pouvoir, de nuisance en ce qui vous concerne, et à le faire savoir. C’est un comportement qui ne peut pas laisser indifférent, en particulier en milieu professionnel.

S’il fallait tout savoir sur tout pour oser prendre la parole, ou la plume, dans l’espace public, même les plus grands devraient se taire. Je comprends pourquoi si peu de gens mettent des posts. Ils doivent craindre de se prendre un SCUD par l’un des nombreux excités qui naviguent et tirent à vue sur les forums.

Pour ma part, j’interprète votre « ego » comme l’enthousiasme d’une personne qui se passionne pour un sujet et qui s’est forgée une conviction. Mais je dois me tromper car le domaine des surdoués est couvert essentiellement, semble-t-il, par des psychologues. Cette dame ne semble pas en être. Mais là aussi je dois me tromper, car je ne suis pas psychologue. 🙂

Rassurez-vous, au cinquième bouquin vous connaîtrez toutes les ficelles pour plaire à ce genre de personne qui semble vivre du travail des autres. Mais vous connaissant peu à peu, je pense que vous ne chercherez pas à plaire. Bla Bla…

PS : je n’avais pas connaissance de cet adage populaire « On reproche aux autres ses propres défauts ». Non seulement je suis inculte mais en plus j’ai fait une recherche, et je ne l’ai pas trouvé mais je dois aussi être un mauvais chercheur.

Nadine Kirchgessner | 3 mai 2016 à 11 h 57 min

Tempête dans un verre d’eau ? Vous croyez ? On pourrait croire que ce n’est pas grave, effectivement. Une toute petite affaire sans importance… Mais c’est tout un symbole. Et c’est une petite histoire dans la grande histoire de l’Education… Je pense que dans cette histoire vous jouez un peu le rôle de Candide, je vais donc vous expliciter la situation. Avant cette vidéo de 2003, sur les ondes et médias, télé et radio, il passait J.C terrassier et Arielle Adda pour parler de la douance, en général, et pour le bien de tous les surdoués. J C Terrassier a refusé cette émission pour des raisons déontologiques, comme je l’expliquais dans l’article. Si j’ai diffusé cette vidéo, c’était pour montrer les enfants, que les enfants, et pour montrer la très triste « évolution » de la douance en France due à un certain battage médiatique depuis 15 ans. Ce qui fait dire à certain(e)s qu’avant les années 2000, on ne parlait pas des surdoués. C’est pathétique. Voilà des gens qui croient avoir inventé la roue, parce qu’ils n’étaient pas nés en fait, ou qu’ils ne connaissaient pas le haut potentiel. J’ai écrit dans l’article de la vidéo en 2014 donc, que « En 2003, le « penser différemment » n’avait pas encore envahi le champs médiatique, mais ça c’était avant… » comme vous pouvez le voir sur
http://planetesurdoues.fr/index.php/2014/11/14/video-ancienne/
C’est le sujet de mon dernier livre, « les surdoués atteints de haut potentiel, l’intelligence malmenée ». Je ne peux pas le résumer en quelques lignes. J C Terrassier a accepté tout de suite de le préfacer, car il a bien conscience, comme moi, du désastre actuel, qui commence à envahir le champ de l’éducation, après avoir envahi le champ médiatique. L’un entraînant l’autre. Et ceux qui parlent d’ego en ce qui me concerne se trompent lourdement et naïvement, si vous me le permettez… il ne s’agit pas non plus de convictions, il s’agit seulement d’évidences et d’alerter. Il ne s’agit pas effectivement de plaire. Il ne s’agit pas de moi ! Il s’agit d’être lucide sur une situation.
Alors quand j’ai vu que cette diffusion de vidéo était détournée de son sens premier, en faisant bien attention de ne pas me nommer, ni nommer mon site, j’ai compris à quel point j’ai eu raison d’écrire ce livre.
Le domaine des surdoués n’est pas « contrôlé » par des psychologues, il concerne également la pédagogie et les enseignants. C’est la pédagogie inadaptée qui entraîne les enfants et les adultes vers un marasme qui fait qu’ils doivent au final « consulter ». C’est ce que voudraient les psychologues trop médiatiques, entretenir leur business, en disant que les surdoués vont mal etc… alors le verre d’eau au final, c’est tout un pays je crois, si on dit que l’intelligence c’est un handicap. Ce processus « d’intelligence différente » a démarré avec cette vidéo, en quelque sorte.

lonnoy | 4 mai 2016 à 19 h 08 min

Bonjour,
je ne suis pas candide. Je me suis juste concentré sur le propos de la dame qui est inacceptable, pas sur le fond qui vous oppose.

Si vous n’avez pas de conviction alors je ne comprends pas ou plus. « il s’agit d’évidences et d’alerter ». Si à chaque fois que s’imposait à nous une « évidence », il fallait créer et faire fonctionner un blog spécialisé pendant des années, se prendre la tête avec des gens et écrire deux bouquins, on aurait vite fait de détourner les yeux dès qu’on en voit une. Alors je pense que vous avez une conviction… sur ce qui est une évidence pour vous 🙂

En 1996, l’un de mes collaborateurs a dû déménager précipitamment car ses deux enfants avaient été détectés (à l’époque « diagnostiqués » ?) surdoués, avec des QI > 140. Ils devaient intégrer une école spécialisée à Melun..

Je ne sais pas ce qui est le mieux. Rester dans une école « normale » parmi les autres enfants même si l’on est identifié, ou se retrouver avec d’autres enfants précoces dans une classe adaptée.

Nadine Kirchgessner | 23 septembre 2016 à 17 h 00 min

Bonjour lonnoy
Je relisais ce commentaire et je me disais que je ne vous avais pas répondu. Bien sûr j’ai des convictions, mais ce ne sont pas mes convictions qui sont importantes. Je m’efforce surtout d’être en accord avec les études scientifiques. Les faits dont je parle (et comme je connais l’historique) sont quand même importants pour les politiques éducatives et pour de nombreuses familles. Un livre ne devrait pas être écrit pour se faire de la publicité, un livre est écrit pour dire quelque chose d’important ! C’est ce que j’ai fait dans ce livre « les surdoués atteints de haut potentiel, l’intelligence malmenée ».
Et le mieux pour les enfants est d’être dans une école normale et de pouvoir avancer à leur rythme ! Le terme « diagnostiqués » n’est pas adapté …

«

»