Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Avr/16

6

Interview de JC Terrassier

« Surdoués : pour une fille qui a un problème, je vois 5 garçons »

J’ai le plaisir de partager l’interview du figaro.fr étudiant qui a rencontré JC Terrassier.  Il se fait malheureusement rare dans les medias, et c’est fort dommage. C’est étonnant, car je l’ai eu justement au téléphone la semaine dernière ! Je l’avais appelé à la rescousse il y a longtemps pour mon fils aîné, et il avait conseillé de voir Arielle Adda, qui était plus proche de chez nous pour faire les tests. Nous avons parlé de choses et d’autres, et nous avons d’ailleurs parlé de l’écriture. Comme je disais que mon fils écrivait parfaitement, il m’a dit que c’était assez exceptionnel. Nous avons aussi discuté de la négation de l’intelligence actuelle, ce dont il parle dans l’article, entre autres.  Vous pouvez aussi remarquer son humour dans les conseils à la fin de l’article ! Il m’a dit aussi qu’il remettait à jour régulièrement son livre (dernière version 2014) et je sais que son livre est un livre de base pour qui s’intéresse au sujet. Je le connais presque par cœur !

couverture_les_enfants_surdouesguide terrassier_

INTERVIEW – Jean-Charles Terrassier est un psychologue fondateur en 1971 de l’Association nationale pour les enfants intellectuellement précoces. Aujourd’hui, il regrette de voir ces intellectuels choisir l’argent au détriment de l’humanisme et pointe les grandes différences de développement entre les filles et les garçons.

LE FIGARO.- Pourquoi les enfants dits «surdoués» auraient-ils besoin d’une éducation particulière?

Jean-Charles TERRASSIER. – Beaucoup souffrent de dyssynchronie. C’est un concept que j’ai développé, un terme que j’ai inventé et qui aujourd’hui est dans le dictionnaire. C’est-à-dire que leur évolution affective n’est pas à la hauteur de leur évolution intellectuelle. Ils ont des émotions et des affects d’enfants de leur âge, alors que leur intelligence est 4 ou 5 ans en avance par rapport à leur âge réel. Ils sont dyssynchrones au niveau graphique. Ils savent lire avant de savoir écrire correctement et cela fait des ravages.

Faut-il aller voir un psychologue?

Il y a encore beaucoup de psychologues qui nient l’intelligence, qui ne révèlent pas la précocité de certains enfants aux parents, qui cachent leur QI (quotient intellectuel). Je comprends en partie leurs craintes mais lorsque j’en vois un, c’est banal pour moi. Lorsque je livre mes conclusions, je ne saute pas de joie. Les parents et l’enfant comprennent que c’est une partie de leur personnalité. Il s’agit de respecter cette personnalité.

Pour la suite cliquer sur   « Surdoués : pour une fille qui a un problème, je vois 5 garçons »

Pour lire l’interview d’Armand  cliquer sur  http://etudiant.lefigaro.fr/bac/bac-actu/detail/article/armand-16-ans-raconte-son-quotidien-d-adolescent-surdoue-19859/

Pour écouter JC Terrassier  cliquer sur                   Interview audio sur planetedouance

Une ancienne interview de  2011    cliquer sur   http://www.dysmoi.fr/eip-hp-apie-interview-de-jc-terrassier/

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»