Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Mar/16

27

Petite amélioration de texte

surdoues ordinaires

Je viens d’apprendre sur l’intermédiaire de Nicolas Gauvrit que le site de L’Education Nationale a modifié une formulation importante sur son site eduscol, concernant les EIP.

EIP : Elèves Intellectuellement Précoces .pour ceux qui ne sauraient pas.

Avec Franck Ramus, ils sont intervenus pour faire modifier certaines incohérences dans le site. Pour le moment, seule l’erreur des 30 % d’échec scolaire chez les EIP a été modifiée ! Mais c’est une grande avancée.

On peut lire sur la page d’accueil ceci :

« Si un grand nombre de ces élèves poursuit une scolarité sans heurt, certains peuvent rencontrer des difficultés passagères ou durables pouvant aller jusqu’à l’échec scolaire. »

Auparavant, le « certains » était remplacé par ce fameux 30 % qui n’est pas validé scientifiquement.

Alors que le rapport Delaubier 2002 employait le conditionnel : » Au cours des deux dernières décennies, des parents d’élèves qualifiés traditionnellement de “surdoués” ou de “précoces” se sont regroupés en associations et ont souhaité faire entendre, de manière publique, leurs revendications. A tous les niveaux, ils sollicitent les responsables de l’Education nationale pour demander une meilleure réponse aux besoins de leurs enfants, en estimant que l’organisation actuelle du système éducatif ne prend pas en compte leur spécificité. Ils font état, avant tout, de la situation d’une part importante de la population dite “intellectuellement précoce” ( le quart? le tiers?) qui rencontrerait des difficultés, parfois graves, dans son parcours scolaire »

Il y a encore quelques erreurs, mais on peut déjà se contenter de cet « arrêt de négativité », qui était dû à de mauvaises interprétations, et des études comprenant des biais importants. Car, signaler des chiffres en prenant des références dans les associations ou les consultations qui concentrent les enfants avec difficultés est plus qu’une erreur.

Par exemple, sur le document de Nice, il est écrit que les EIP ont une « pensée en arborescence » et qu’ils ne sauraient pas avoir de méthode…ou ne comprendraient pas ce qu’on leur demande…c’est une des erreurs les plus marquantes. mais il faut savoir apprécier déjà cette petite victoire…

cliquer sur    eduscol

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»