Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/15

9

La psychanalyse analysée…

Sophie Robert est l’auteur du documentaire « Le mur ou la psychanalyse à l’épreuve de l’autisme ». La semaine prochaine, elle passera sur France Inter dans l’émission « la tête au carré ». En attendant elle diffuse le premier document dans lequel on peut comprendre la nuisance du courant psychanalytique :

http://www.cygnification.com/la-psychanalyse-en-france-entretien-avec-sophie-robert/

Les déconvertis de la psychanalyse

LES DECONVERTIS DE LA PSYCHANALYSE par dragonbleutv

«Sophie Robert interviewe un philosophe (Mikkel Borch-Jacobsen) et trois anciens psychanalystes (Jacques Van Rillaer, Jean-Pierre Ledru et Stuart Schneiderman). Ensemble, ils évoquent leur attrait pour la psychanalyse et les circonstances de leur déconversion d’un mouvement qu’ils n’hésitent pas aujourd’hui à qualifier de sectaire.

Partageant leur expérience, ils parlent de « lavage de cerveau » « dépendance à l’analyste » « sur le divan on peut faire croire à quelqu’un n’importe quoi » « Jacques Lacan avait une véritable assuétude à l’argent » « Jacques Alain Miller se prenait pour Saint Paul » « de l’influence du divan sur des people comme Carla Bruni » etc. Une déconstruction méthodique faite avec flegme et humour, en parfaite connaissance de cause.

Cette émission devrait contribuer à un débat d’idées sain et salutaire au sujet de la psychanalyse et de son influence en France.

INVITÉS
Mikkel Borch-Jacobsen
est philosophe, essayiste et professeur de littérature comparée à l’université de Washington. Il est l’auteur de nombreux essais sur l’histoire de la médecine et la psychanalyse, qu’il a enseigné à l’université.
Jean-Pierre Ledru est aujourd’hui psychiatre en libéral, après avoir exercé la psychanalyse pendant une vingtaine d’années.
Stuart Schneiderman est essayiste et coach à New York où il anime un blog « Had enough therapy ? ». Il a exercé la psychanalyse pendant plusieurs décennies dans le cadre de l’Ecole de la Cause Freudienne.
Jacques Van Rillaer est docteur en psychologie, psychothérapeute et essayiste.  Professeur émérite de psychologie à l’université de Louvain en Belgique il enseigne aujourd’hui les thérapies cognitives et comportementales, après avoir exercé la psychanalyse pendant plusieurs décennies.»

« Quelles sont les preuves ? »   est une reprise d’une réflexion de Scania de Schonen dans cet autre documentaire de Sophie Robert

Invités de l’émission :

Pr Bernard Granger, Pr Antoine Pelissolo, Dr Philippe Domenech, trois psychiatres et une chercheuse en neurosciences, spécialiste du développement du cerveau Pr Scania de Schonen.

« Ensemble, ils posent les repères fondamentaux de la psychiatrie scientifique – c’est à dire le corps de connaissances et de thérapies psychiatriques qui s’est développé en dehors du référentiel psychanalytique :
Qu’est-ce qu’une maladie mentale ?
Les notions de psychisme et d’inconscient ont-elles du sens ?
Sur quelles bases fonctionnent les thérapies cognitives et comportementales des troubles mentaux ?
Que sait-on de fiable, qu’est-ce qui fait consensus dans la communauté scientifique internationale, au sujet de la psychiatrie adulte aujourd’hui ?
Ce programme sera complété d’une nouvelle émission consacrée à la psychiatrie de l’enfant.

INVITÉS :
Pr Scania de Schonen
est directrice de recherche émérite au CNRS, professeur à l’Université Paris Descartes, spécialisée dans le développement du cerveau.
Dr Philippe Domenech est psychiatre et docteur en neurosciences cognitives à l’Institut d’études de la cognition (ENS), où il traite et étudie le TOC résistant.
Pr Bernard Granger est psychiatre et psychothérapeute, professeur de psychiatrie à l’université René Descartes. Il dirige le service psychiatrie de l’hôpital Tarnier.
Pr Antoine Pelissolo est psychiatre et psychothérapeute. Il dirige le service psychiatrie du CHU Henri Mondor à Créteil, et professeur de psychiatrie à l’université Paris est Créteil. Il s’est spécialisé dans le traitement des troubles anxieux. »

http://www.dragonbleutv.com/reperes

http://www.dragonbleutv.com/tous-les-documentaires

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

3 Comments pour La psychanalyse analysée…

selignac | 11 octobre 2015 à 3 h 59 min

au niveau de la linguistique, lacan s’est perdu dans le paradigme structuraliste qui était impropre à penser le sens humain (il n’était pas le seul à cette époque, Lévi-Strauss aussi en anthropologie) tous les lacaniens ne sont pas dans le subjectivisme à outrance (dans le sens dépolitisant) ainsi Jean Oury, éminent psychiatre, malheureusement mort récemment (2014) et qui a participé à la fondation et la transmission du courant dit de psychothérapie institutionnelle (à la clinique de la Borde entre autre) qui a donné plein de choses intéressantes. C’est aussi pour ça qu’à mon sens, il est préférable de continuer à étudier l’histoire de la pensée psychanalytique, surtout quand on veut en produire une critique argumentée (et point n’est besoin d’être analyste ou analysé pour cela) certains ouvrages de sociologie sont plutôt intéressants à cet égard (étudiant la communauté analytique et son fonctionnement)

loic (SLTC) | 18 mai 2016 à 20 h 08 min

Bonjour Nadine,
J’avoue que je suis désarçonné par ces vidéos.
En effet, je viens d’une tradition familiale où la psychanalyse est bien présente (mère et beau-père psychanalystes). J’ai donc baigné dans les thèses freudiennes et lacaniennes depuis toujours ou presque. .Je me souviens d’ailleurs que, enfant, je trouvais intuitivement que ces théories avaient l’air complètement bizarres, voire dérangeantes. Perspicacité d’enfant, comme dans « les habits neufs de l’empereur » ? 😉
Ces histoires de phallus, de castration, etc avaient l’air bien étranges, voire ridicules.
Je me suis pourtant intéressé plus tard, car j’ étais fasciné par le mystère, et l’impression qu’il y avait quelque chose de caché à découvrir.
J’ai aussi suivi une psychanalyse avec un psy que j’ai trouvé bien. Notamment, l’exploration des rêves m’a semblé riche et j’y réfléchis encore aujourd’hui.
Par contre, je connaissais déjà le problème avec les autistes. La vue de ces vidéos m’ amène à penser que les théories de Freud et Lacan ne sont soutenues par rien que de l’intuition et de l’intelligence, mais ne tiennent pas la route. (même s’il y a des généralisations, par exemple le coup des séances en liquide c’est assez ringard aujourd’hui chez les psy)
Je me demande du coup s’il y a de bons psychanalystes quand même, malgré des théories de départ fausses. Un peu comme on pourrait profiter de parler à un bon curé même si on n’est pas croyant. Car c’est bien de croyance qu’il s’ agit apparemment.
Merci en tout cas pour ces informations !

Nadine Kirchgessner | 24 mai 2016 à 14 h 30 min

Bonjour loïc, on est désarçonné par ces vidéos. Vous avez raison, et il faut un certain courage pour les regarder. Vous n’avez pas dû avoir une enfance si facile, mais vous étiez lucide. Je suis admirative de votre lucidité. Est-ce qu’il y a des psychanalystes corrects, sûrement, je dirais plutôt des psychologues ayant subi ces théories psychanalytiques. Votre comparaison avec « parler à un bon curé même si on n’est pas croyant » est très bonne, je trouve. Quand on va voir un psy, les qualités humaines sont primordiales, mais ces théories (pas intelligentes) sont très prégnantes, si les psys y croient.

«

»