Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/15

7

Une nation trompée !

Comment les écoles freinent les élèves américains les plus brillants.

Lorsque je cherchais des études pour écrire le contexte théorique de mon étude, j’ai relu notamment celle-ci : Colangelo, N., Assouline, S., & Gross, M. U. M. (2004). Une nation trompée: Ou comment les écoles freinent les étudiants américains les plus brillants (volume I). Iowa City, IA: The Connie Belin & Jacqueline N. Blank International Center for Gifted Education and Talent Development. [Disponible gratuitement, tout comme la recension des recherches (volume II, en anglais seulement), en version électronique sur ce site ]

On peut cliquer sur le lien « site » et télécharger le PDF disponible en plusieurs langues.

Il s’agit du rapport national américain Templeton sur l’accélération, écrit par Colangelo, Assouline et Gross. Rapport de 2004 approuvé par la National Association for Gifted Children.

Les 20 points les plus importants du volume II de ce rapport

1.Les programmes scolaires accélérés sont les initiatives les plus efficaces pour les enfants doués.

2.Pour les élèves brillants, les programmes accélérés ont des effets bénéfiques à long terme tant sur le plan scolaire que social.

3.Les programmes accélérés ne coûtent quasiment rien.

4.Les enfants doués ont tendance à être socialement et affectivement plus mûrs que leurs camarades du même âge. Pour de nombreux élèves brillants, l’accélération permet de mieux s’aligner avec leurs camarades de classe.

5.Lorsque les élèves doués doivent suivre le programme destiné à leur groupe d’âge, ils s’ennuient souvent et n’ont plus envie d’apprendre.

6.Les examens, en particulier ceux de niveaux supérieurs (développés pour des élèves plus âgés), sont très efficaces pour identifier les élèves qui tireraient profit des programmes accélérés.

7.Des témoignages et outils sont mis à la disposition des écoles pour les aider à faire des choix sur les programmes accélérés en réduisant les risques et en optimisant le taux de réussite des élèves brillants. The Iowa Acceleration Scale (Le barème sur la scolarité accélérée de l’Iowa) est un outil prouvé efficace pour aider dans le choix de programmes accélérés à tous les niveaux de scolarité.

8.Les 18 types d’accélération mises à la disposition des élèves à haut potentiel sont répartis en deux catégories principales : les programmes accélérés en fonction du niveau scolaire, qui réduisent le nombre d’années passées en primaire (de la maternelle au CM2) et les programmes accélérés en fonction des matières, qui offrent un contenu plus avancé que les programmes traditionnels.

9.Commencer l’école plus tôt est un choix excellent pour certains élèves doués, tant d’un point de vue scolaire que social. Les jeunes enfants brillants qui entrent tôt à l’école n’ont généralement aucun problème à s’entendre avec leurs camarades plus âgés.

10.Les étudiants doués inscrits à l’université à un jeune âge connaissent des réussites scolaires à court et long termes, ce qui leur permet de réussir dans le monde professionnel et de se sentir bien dans leur peau.

11.Des solutions variées permettent aux lycéens surdoués qui préfèrent rester avec des camarades de leur âge de ne pas suivre des cours d’université à temps plein. Notamment les inscriptions doubles au lycée et à l’université, la formation à distance et les programmes d’été.

L’Advanced Placement (AP) est le choix le plus populaire parmi les élèves doués qui souhaitent suivre des cours de niveau universitaire au lycée.

  1. Très peu d’élèves inscrits tôt à l’université connaissent des difficultés sociales ou affectives. En cas de difficultés, celles-ci sont généralement de courte durée et font partie du processus d’adaptation.

13.Les programmes accélérés intensifs (réduction de deux années ou plus) sont efficaces d’un point de vue scolaire et social pour les élèves doués.

14.De nombreux éducateurs ont des préjugés négatifs vis-à-vis de l’accélération malgré les preuves nombreuses apportées par la recherche sur son efficacité et sa viabilité.

  1. Pour changer radicalement la perception qu’ont les Américains des programmes scolaires accélérés, nous allons devoir utiliser tous les moteurs du changement : législation, tribunaux, règlements administratifs et initiatives professionnelles.
  2. Une mise en place efficace des choix de programmes accélérés pour les élèves doués handicapés nécessite du temps et des ressources.
  3. Il est important que les parents fassent partie intégrante de la prise de décisions concernant les programmes accélérés destinés à leurs enfants.
  4. Les quelques problèmes que nous avons observés concernant les programmes accélérés sont principalement liés à une planification médiocre ou incomplète.
  5. Équité dans l’éducation ne veut pas dire similarité d’apprentissage. L’équité respecte les différences individuelles en matière de facilité d’apprentissage et reconnaît la valeur de chaque élève.
  6. La question primordiale pour les éducateurs n’est pas de se demander s’il faut mettre en place un programme accéléré pour un élève doué, mais bien comment le faire.

Pour plus d’informations concernant les recherches menées sur ces points, nous vous invitons à consulter le volume II d’Une nation trompée.

 Même si tout n’est pas transposable à notre contexte français, contexte qui semble, entre autres, préférer faire entrer les enfants à haut potentiel dans la case «enfants différents» ou dans la case « enfants handicapés », ce rapport est très instructif. J’apprécie la question numéro 3 de la fin du rapport

« Question n° 3 :

Nous savons que, dans quelques rares situations, l’accélération n’est pas efficace. Que peut faire l’école pour garantir la réussite de l’accélération chez cet élève ?»

A lire ou relire, l’étude que j’ai réalisée récemment   Etude haut potentiel 2015 (incidence du passage anticipé au CP sur la réussite académique ultérieure chez les personnes à haut potentiel intellectuel)

  le saut de classe ?

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»