Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Sep/15

5

Mon étude est terminée

Questionnaire 125 JPG

Alors j’annonce que mon étude est terminée! cela a été assez long de rédiger une cinquantaine de pages, réaliser pas moins de 11 graphiques! surtout que je fais beaucoup d’autres choses en parallèle! Vous avez peut-être pensé que j’avais laissé tomber…eh bien non!  Je vais rédiger un résumé pour que cela soit plus lisible, plus facilement, parce que c’est assez « mémoire universitaire », et comme je l’avais dit, je vais envoyer les résultats aux 125 participants pour les remercier. Je vais aussi diffuser sur le site un hyper résumé. les résultats sont bien sûr hyperintéressants! Ils vont à l’encontre du 30% d’échec scolaire que je peux lire ou entendre partout…en France , parce que dans les pays anglosaxons, on ne retrouve pas du tout ce taux d’échec. j’ai trouvé beaucoup moins que 30 % !

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

5 Comments pour Mon étude est terminée

Ginette Moreau | 5 septembre 2015 à 15 h 58 min

Bravo! 🙂

Jankech Claudia | 6 septembre 2015 à 9 h 51 min

Comment avez vous choisi les participants? Ont- ils été testés? Si oui avez vous retenu un chiffre de QI comme valeur minimale?
Merci

Anne-Véronique | 6 septembre 2015 à 13 h 33 min

Merci pour l’information ! J’ai hâte de lire vos résultats. La croyance qu’il existe « 30 % de surdoués en échec scolaire » est un mythe, apparemment c’est simplement le résultat d’un sondage à main levée lors d’une réunion d’association de parents d’EIP.

Nadine Kirchgessner | 14 septembre 2015 à 23 h 10 min

Bonjour
Vous trouverez dans la page étude tous les résultats et la méthode.
http://planetesurdoues.fr/index.php/etude/etude-2015-partie1/

Nadine Kirchgessner | 14 septembre 2015 à 23 h 14 min

Anne Véronique , A main levée ? … cela vient aussi de l’étude Terman, 1940 …ces chiffres d e30 % d’échec ne sont pas validés scientifiquement.

«

»