Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Déc/14

17

Le devenir des enfants doués de Arielle Adda (2014)

Une dernière chronique de Arielle Adda dans le journal des femmes vient clore joliment cette année 2014. La justesse des mots et des idées sont particulièrement présentes dans ce texte. Nous avons une grande connivence depuis de nombreuses années et je la remercie encore d’avoir préfacé mon livre « Des femmes surdouées », dans lequel on retrouve cette force intérieure des personnes surdouées , de façon si flagrante, dans les témoignages. Et comme j’applaudis à ceci :

« La trop grande sensibilité apparaît surtout comme une fragilité, mais elle procure aussi des ressources inconnues. »

Et comme il vrai que le net a tout changé, dans la façon dont sont représentées les choses, dans le bons sens, mais aussi parfois, malheureusement, dans le mauvais sens, actuellement. Alors il faut se baser sur les « vrais spécialistes » de la douance , comme A Adda et JC Terrassier, pour ne pas se perdre en conjectures inutiles et négatives.

Le devenir des enfants doués  de Arielle Adda (2014)

« Les parents des enfants doués ne manquent pas de sujets de préoccupation et, même s’ils sont parvenus à trouver des solutions acceptables pour résoudre la plupart des problèmes, il en reste un qui leur échappe complètement : que deviendront plus tard ces enfants trop sensibles, souvent décalés, se fondant difficilement dans un groupe ordinaire ?

Tant que leurs parents veillent, interviennent, réparent et consolent il y a toujours des remèdes possibles, mais, une fois adultes et livrés à eux-mêmes, ces enfants devenus grands,  ne vont pas demander de l’aide à leurs parents dès qu’ils auront l’impression d’être en péril.

Les descriptions que l’on donne ici ou là du marasme où plongent les adultes doués ne sont pas très encourageantes, mais il faut se répéter qu’il s’agit d’adultes qui n’ont pas été identifiés comme doués dans leur enfance, ou bien, s’ils ont passé un test, son résultat n’a pas été pris en compte. »

La suite cliquer sur :   chronique de Arielle Adda dans le journal des femmes

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»