Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Juin/14

27

Les conséquences du climat

Un article de Anton Malafeev paru il y a deux jours dans les échos.fr a attiré mon attention…  « Première entreprise de surdoués- l’idée du bénéfice social et sociétal ».

Cet article illustre parfaitement ce que je décrivais récemment et craignais dans mon article « Climat » (ci-dessous). Je le voyais « gros comme une maison », je les imaginais, les conséquences insoupçonnées et néfastes du « penser différemment », non-compris, non nuancé. D’où vient cette idée que cette population serait si atypique qu’il faudrait la parquer dans des entreprises « à part », alors qu’ils veulent par-dessus tout s’intégrer tout simplement et qu’ils s’intègrent bien dans leur grande majorité. On voit fleurir des idées de nouvelles écoles « différentes » tous les jours pour eux, des écoles dites spécialisées, pour les mettre à part, et voilà que pour les adultes aussi, cette propagande sournoise et insidieuse se propage. On marche sur la tête.

l’article :

« Et si on créait une entreprise composée uniquement des surdoués, pour créer un organisme de mécaniques cérébrales hors normes dans le monde entrepreneurial ?

Questionnement – IdéeLe web fleurit d’articles « Comment mieux intégrer les surdoués dans l’entreprise » ( Les Échos 25.09.12). Toutes les grandes éditions ont déjà traité les difficultés des surdoués en entreprise et celles de la communication des managers avec cette population atypique.

suite de l’article
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-101710-premiere-entreprise-de-surdoues-lidee-du-benefice-social-et-societal-1017226.php?pJj3zrwr8zYdF0bF.99

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

4 Comments pour Les conséquences du climat

Isabelle | 27 juin 2014 à 11 h 33 min

Bonjour Nadine,

Je suis complètement d’accord avec ce que tu écris.

Nous ne voulons pas être parqués « à part ».

Et il faut arrêter de croire que tous les surdoués s’entendent entre eux.
Nous sommes tous différents !

Il y a, il me semble, un sacré business là dessous (écoles spécialisées) et il faut rester très attentif.

Nadine Kirchgessner | 27 juin 2014 à 11 h 50 min

merci pour ce commentaire. j’ai parfois l’impression de parler (écrire) dans le vide…je crois que c’est parce que les personnes à haut potentiel qui vont bien ne traînent pas sur les sites et sur le net, (ils ont bien d’autres choses en tête).De ce fait , les ressentis sont déformés, il se répand un message grossissant très négatif, qui va s’amplifier si nous n’y prêtons pas attention, et la marche arrière sera difficile à enclencher. C’est un peu comme une rumeur…

Véronique | 27 juin 2014 à 22 h 24 min

Bravo Nadine d’avoir proposé cette réflexion. Oui, il est choquant d’imaginer une stratégie d’entreprise axée sur le regroupement des surdoués à l’heure de la diversité et de l’éthique professionnelle et il n’est pas raisonnable non plus de cultiver le « mythe » du surdoué à problème dans l’entreprise ; il ne peut en résulter que de la discrimination, à l’embauche comme à la promotion.

Anton | 7 août 2016 à 13 h 23 min

Mme Kirchgessner,

pourriez-vous revenir vers moi par email, je souhaiterais avoir un échange autour de mon article sur l’entreprise de surdoués et votre grille de lecture du sujet.

«

»