Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Jan/14

3

France culture « dans la tête des enfants surdoués »

 

Les pieds sur terre…jamais cette émission n’avait aussi mal porté son nom. J’ai été très triste en l’écoutant . Heureusement que je peux m’exprimer sur ce site.

La journaliste nous présente des enfants qui vont mal, qui ont été harcelés, qui n’ont pas été détectés assez tôt, en nous faisant croire que tous les enfants surdoués sont comme cela… Ces enfants interviewés regroupés, souvent à cause du harcèlement scolaire,  dans une école « spécialisée pour précoces » paraissent hyper angoissés, tristes…

« Tu te sens différent ? » demande la journaliste…Question subversive, s’il en est ! Comment inculquer dans la tête de ces enfants et de leurs parents qu’ils sont différents…

Il vaudrait mieux ne pas confondre les conséquences et les causes.

Je rassure les lecteurs de ce site. Tous les enfants surdoués ne sont pas comme cela et ne parlent pas comme cela. Ils savent parler normalement, ils savent jouer, ils ne sont pas angoissés toute la journée, etc…on nous présente une petite fille (la seule d’ailleurs, qui est dyslexique) qui parle aux plantes , parce que personne ne la comprend, en nous faisant croire que cela est poétique et que c’est de l’imagination…c’est surtout sa dyslexie qui a dû être aussi perturbatrice que la précocité.

Le seul qui a dit vrai, c’est le garçon disant qu’il est assez sarcastique…cela oui. La journaliste pose une question qui fait penser que l’enfant surdoué n’aime pas l’enfance

« tu aurais préféré être directement adulte ? », mais quelle question !

Alors je vous rassure, surtout les parents, les enfants surdoués sont gais, enjoués, ils savent rire, ils ont beaucoup d’humour, ils jouent au ballon, aux jeux de société, aux jeux vidéos, lorsqu’ils vont bien, ils aiment la vie,  et les enfants surdoués « en général », qui vont bien, ne se trouvent pas dans les écoles spécialisées, là où les journalistes vont les chercher, par facilité. Le biais de l’interview est grossier. Alors, s’il vous plait, ne dites pas « les surdoués » mais « certains surdoués » ! Cela serait plus juste et plus précis.

Relire l’article :   Penser différemment, à manier avec précaution  17.09.2012

« Cela sert à quoi d’apprendre toujours plus si on meurt ? » la dernière question est surréaliste et angoissante…

????? Mais …il y a les livres et les recherches qui vont perdurer au-delà de nous.

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

3 Comments pour France culture « dans la tête des enfants surdoués »

JeChanteSouvent | 3 janvier 2014 à 11 h 51 min

Je n’ai pas du tout entendu cette émission comme ça, je l’ai trouvé… apaisante ! La vision poétique, intelligente et vive de ces enfants m’a rappellé bien des secrets, douceurs et profondeurs de ma propre enfance ! Chaque chose a deux faces dans le monde manifesté non ?

Anneb | 3 janvier 2014 à 17 h 55 min

je ne suis pas d’accord non plus – je viens de terminer la partie française d’une étude américaine sur le Vécu du hp,et je peux t’assurer que dans mon échantillon – de 6 à 18 ans – ils ont TOUS répondu la même chose que dans ce reportage

Nadine Kirchgessner | 3 janvier 2014 à 20 h 50 min

Oui je comprends votre impression, ce que je ne voulais dire, c’est qu’il soit sous-entendu ou dit que tous les surdoués sont comme cela ! Je connais et j’ai rencontré de nombreux enfants doués et je reçois de nombreux e-mails. Je viens d’en parler avec une maman de trois enfants doués, elle me dit la même chose… Je ne dis pas que l’interview est impossible, je dis seulement que TOUS les surdoués ne sont pas comme cela. De là à les définir de cette façon…Anne, je ne sais pas dans quelle population tu as pris ton échantillon ?

«

»