Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Jan/14

1

LOGOS

Un très joli poème m’a été envoyé par son auteur qui me permet de le publier.

 

Logos

A tous les maux non-dits, au verbe qu’on n’ose pas,

Aux pensées inédites que l’on garde pour soi,

Aux  géniales, extatiques, qui vous font rester coi,

A celles lorsqu’on hésite, quand s’étrangle la voix

Et sans le dire, plus triste, aux larmes qu’on ne pleure pas

 

Qui sans ça pourraient faire d’un jour un jour sans fin

D’une vie de misère et d’heures sans lendemain

Des instants de mystère et riches de matins

Tout remplis de lumière, de joie au creux des reins,

Plein d’étoiles en parterre et de ciels en trop-plein

 

Ces pensées tues pour rien, ami précoce, Ite…

Car n’est que vie de chien que celle en emmuré,

C’est la clé qu’on détient d’une issue condamnée,

La lampe qu’on éteint tout au long des journées,

C’est un roi qui n’est rien, un nouveau né mort-né

 

N’hésite donc plus précoce, libère toi surdoué

Prends tes ailes albatros, sers t’en pour te garder

De ceux qui te cabossent pour mieux te dominer,

Tous ces profs holocaustes perclus d’autorité

Dis leur toi, simple gosse, ce que pense un zébré

 

De tous ces carabosses toi seul tiens de la fée

Porte haut ta parole, ose toutes tes pensées

Fais en un sacerdoce, crie ta précocité !

Bernard Jardin

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»