Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/13

23

Kaïros

Un nouveau poème magnifique écrit par l’auteur de « Prière de zèbre », Bernard Jardin, m’a été envoyé. Il évoque la nostalgie de l’enfance…

pour relire ou découvrir cliquer sur  Prière de zèbre  

Voici:

Kaïros

Le printemps passera sans lilas et sans roses,

Sans donner de pétales pour décorer les fleurs

Leur parfum, leur éclat et la métamorphose

Du mois de Germinal seront absents, pour l’heure

Car l’enfance éphémère fuit à faire oublier

Ses peurs et puis ses joies, et les Noëls passés,

Les deux bras d’une mère, ne sont plus retrouvés

Les marques de nos pas ni le petit Poucet

 

 

L’hirondelle est partie et ne reviendra pas

Sous le vent glisser l’aile au-delà des nuages

Elle a quitté son nid, oubliant ici-bas

De laisser l’arc-en-ciel avec son coloriage

 

 

Ainsi qu’un grand navire qui sombre lentement

Un astre a disparu du monde sidéral,

Et ce n’est pas pour rire si dans le firmament,

Le Petit Prince a vu s’éloigner son étoile

 

 

Et  se cherche à jamais le chemin de Damas,

Notre vie en passant en a perdu le Nord,

Le vent mauvais un jour a effacé les traces,

Demeurent quelques instants d’éternité, encore…

 

 

                              Bernard jardin. 19 octobre 2013

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»