Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/13

5

malentendus = échec scolaire ?

 

Les malentendus des consignes à l’école.

Le problème de la compréhension des consignes à l’école est un thème largement débattu. Lorsqu’il concerne les enfants précoces, ce problème se corse et on tombe très vite dans des situations très amusantes mais qui peuvent avoir des conséquences beaucoup moins amusantes…l’enfant obtient un zéro…ou plusieurs 0…la maîtresse dit aux parents que vraiment cet enfant ne comprend rien de rien et que bien évidemment il ne peut en aucun cas sauter une classe ! pensez ! il ne comprend pas des consignes très simples !

Il ne s’agit pas d’un problème de compréhension ou d’échec scolaire comme on l’entend souvent , mais d’un problème de précision extrême.
Je vais prendre des exemples pour comprendre les nuances :

un exemple personnel, d’abord. Je me souviens que mes deux aînés avaient toujours des notes basses aux opérations « à trous » en CE1, si je me souviens bien. Ils se trompaient tous les deux exactement de la même façon ! Ce genre d’opérations est adapté pour apprendre et comprendre le sens de la soustraction. Comme ils avaient déjà compris depuis un moment la soustraction, ces opérations « à trous » ne leur convenaient pas du tout !  Cela déconstruisait leur logique acquise de la soustraction , alors que ces exercices étaient adaptés à la majorité des enfants de la classe. Ils savaient par ailleurs parfaitement faire les soustractions posées ou de tête. Je précise que mes aînés avaient de mauvais résultats uniquement dans ces opérations « à trous » :

Dans ma scolarité que je raconte brièvement dans chemins de traverse, en CE1, j’ai aussi un exemple de parole prise au pied de la lettre chemins de traverse (bas de la page).

Autre exemple très concret, un enfant vient montrer à sa maman son évaluation de lecture, à la question : « le loup s’occupe-t-il bien de ses petits ? » il répond « non » et obtient 0 à la question.
Dans le texte, pourtant il a souligné la réponse à la question. Quand la maman le fait remarquer, il répond très intelligemment : « non, dans le texte, il est marqué que la LOUVE s’occupe bien de ses petits et la question demande si c’est le LOUP qui s’en occupe bien ! »
Comment expliquer à l’enseignante qu’il a bien répondu à la question posée avec une très grande précision et une connaissance des subtilités du langage. Il est donc très anormal qu’à cette question , l’enfant ait 0 alors qu’il a parfaitement compris le texte lu. Dans ce cas précis , sa note ne reflète PAS DU TOUT son niveau de compréhension. Il est logique qu’ensuite il ne comprenne pas sa note , s’énerve et se dise « A quoi bon l’école ? » La démotivation peut arriver très vite si les malentendus se répètent souvent. et le pire c’est que s’il a souvent des 0…alors on dit : cet enfant est en échec scolaire ! alors qu’il s’agit d’une non compréhension de la part des adultes de sa trop grande précision ! c’est un comble !
Pour les parents il faut bien prendre le temps de décortiquer les résultats et de comprendre ce que l’enfant a fait et compris dans ses exercices et toujours relativiser les notes. Dans ces conditions, l’échec scolaire au sens où on l’entend généralement doit être relativisé également ! Si échec scolaire , c’est avoir 0 ! mais des 0 à foison obtenus dans ces conditions ne sont pas un vrai échec scolaire, c’est l’évidence…

Je mets un lien vers la page du blog cheval à rayures qui parle de ce sujet, et surtout l’intervention de fridou que je me permets de recopier :

« ils avaient travaillé sur les animaux polaires; en évaluation, la maîtresse leur avait donc donné une feuille avec des des images d’animaux, et ils ne devaient colorier que les animaux polaires. Lilian l’avait fait, sauf pour un; la maîtresse lui demande donc : « Et l’ours, tu ne le colories pas ? – Ben non, parce que si je le colorie, il ne sera plus blanc, donc ce ne sera pas un ours polaire !!!! ».

http://www.le-cheval-a-rayures.fr/2013/07/29/les-ehp-et-les-consignes/

CQFD

Merci aux mamans de raconter ces anecdotes très emblématiques.

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

2 Comments pour malentendus = échec scolaire ?

Veronique | 5 octobre 2013 à 21 h 26 min

Mme problematique pour mon fils aujourd hui il a 16 ans mais je me souviens et la maîtresse qui est quand même l enseignante aurait dû comprendre les signes.Très très souvent il avait de mauvaises notes pour non respect de consignes!!Un exemple il ne posait jamais ses opérations à la maison comme à l école il était traité de tricheur .un jour il est rentré en pleurs et j’ai vu sa maîtresse qui m’a dit « j’ai dit ‘pose et calcule’ Il ne pose pas d’où il trouve le résultat Il copie!! j’avais beau lui dire que non car à la maison il faisait pareil. On s’est battus des années pour lui faire respecter ses soit-disant consignes qui pour lui ne servaient à rien (ce sont ses propos) je me suis battue contre un mur Epuisant;

Nadine Kirchgessner | 23 octobre 2013 à 11 h 08 min

Mon fils aîné aussi a eu cela , être traité de tricheur…en CE1…alors qu’il n’avait aucune idée de tricher. cela ne l’effleurait pas. il n’y pensait tout simplement pas! J’espère que votre fils va bien aujourd’hui.

«

»