Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Fév/13

28

La violence éducative

La violence éducative

Le livre de Céline Raphaël , « la démesure » met en lumière une réalité de violence éducative , allant jusque la maltraitance. Constatant que son enfant avait  «un don» , comme l’avait fait remarquer un professeur , le père de Céline s’était mis en tête d’en faire une « surdouée » du piano. Très jeune, dès 4 ans, elle a subi des heures et des heures d’apprentissage de piano, jusque 45 heures par semaine à l’adolescence. Cet apprentissage était assorti de maltraitances , de coups si elle faisait une fausse note…bien sûr , cette éducation est démesurée car excessive, et doit être bannie absolument , est-il besoin de le répéter. Céline avait effectivement un « don », et son père , par cet excès s’est chargé de la détourner du piano.

Les parents d’enfants précoces sont souvent accusés de « pousser » leurs enfants … La situation est totalement différente de cette violence éducative décrite dans l’histoire dramatique de Céline Raphaël.  Sans nier ce cas et que d’autres cas puissent exister, malheureusement , les parents d’enfants « doués » en général freinent plutôt leur enfant, ils peinent à le suivre parfois. Les enseignants , les psychologues et intervenants autour de l’enfant doivent veiller à ce que cette violence éducative néfaste ne soit pas à l’origine de bons résultats scolaires ou autres  (musique ou sport, notamment). Mais quand il s’agit d’enfants réellement doués et non poussés, la violence éducative est inversée, c’est-à dire que l’enfant subit un enseignement dans lequel il n’apprend strictement rien, comme subir un CP par exemple s’il sait déjà lire. Cela est une violence éducative également. Comme dans tout domaine , les excès sont à bannir absolument. Mais , ne pas encourager un enfant réellement à haut potentiel à travailler, sous prétexte qu’il doit « vivre son enfance » n’est pas pertinent, car son bonheur et son avenir peuvent être compromis. L’enfant doit apprendre l’effort, mais un effort mesuré en fonction de son âge et de son potentiel,  toujours dans la bienveillance.

Je vous encourage à relire à ce sujet l’excellent texte d’Arielle Adda  « le sens de l’effort ».

 

résumé du livre     »La démesure »  de Céline Raphael   (Max Milo éditions)

« Céline est privée de nourriture, battue des années durant, enfermée. Elle craint chaque week-end pour sa vie, travaille, travaille encore, pour briller et jouer les pianistes prodiges en gardant le secret sur l’horreur de sa vie familiale. Et autour d’elle, un silence assourdissant. Comment suspecter l’horreur de la servitude sous les atours de l’excellence ? L’exigence absolue de la perfection qui devient justification de tous les excès et de tous les abus et qui mystifie l’entourage d’autant plus facilement que cette esclave n’est pas affectée à une tâche de souillon mais à une production artistique réservée aux élites ? ’  daniel Rousseau

C’ est un parcours hors-norme, qu’elle raconte pour lever le tabou de l’enfance maltraitée. 

 

 

France 2 130123 la démesure par nado1244

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»