Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Nov/12

16

« Dernières confessions » aux parents d’ados

Parents d’ados :

Ecoutez  Marie Bernard qui a rencontré J.L.Delarue  , avant d’écrire ce livre  « Dernières confessions »  éditions du moment.

« Cette histoire est de celles qui contiennent des blessures qui ne se referment jamais. Et moi, en voulant les sortir, je les ai mises à vif, et c’est alors que ça a explosé. Je suis retombé dans l’alcool et puis, pour tenir debout, dans la cocaïne. J’ai eu besoin de cela pour couper le son. » Jean-Luc Delarue, 21 mars 2011. Ce jour-là, j’ai frappé à la porte de Jean-Luc Delarue. Nous étions convenus qu’il me consacrerait trente minutes, le temps nécessaire pour recueillir le message anti-drogue qu’il diffusait de lycée en lycée.
Pour des raisons que j’explique dans le livre, il s’est allongé sur son canapé, a fixé la fenêtre et m’a raconté sa vie : ses souffrances d’enfance, ses parents, l’alcool dès l’école, le star system, la drogue, la guérison de ses addictions. J’ai quitté son bureau trois heures et demie plus tard, bouleversée et en même temps heureuse d’avoir rencontré cet homme qui ne voulait plus tricher, lucide face à la vérité d’une existence hors du commun.   Marie Bernard.

 

J.L. Delarue a voulu parler aux parents d’ados.

En résumé :  enfant, ses parents le comparent à son frère, parce qu’il réussit moins bien à l’école. Ils imaginent leur avenir, fonctionnaires :  « l’un  président de la république et l’autre facteur ». Il commence à boire de l’alcool à l’âge de 15 ans.

Message à donner aux jeunes :  « on les aime même s’ils ne réussissent pas ».

Autre message pour les enfants surdoués :  on ne vous aime pas uniquement parce que vous avez de bonnes notes !

Ces confidences très intimes de  J.L. Delarue peuvent sembler « ridicules » à certains mais elles sont très importantes.  Il voulait donner un message aux parents d’ados.

Entretien de Patrick Cohen avec Marie Bernard de 25.43 à 32.50 sur  Replay de C à vous  sur France 5 http://www.pluzz.fr/c-a-vous-2012-11-15-19h00.html

Témoignage de Florian Gazan (24.08.2012) au sujet de sa rencontre avec J. L. Delarue   http://www.labandearuquier.com/Jean-Luc-avait-une-energie-folle.html

On peut penser que J. L. Delarue avait un profil de surdoué, il en avait beaucoup de caractéristiques, selon moi. On comprend , à la lumière de son enfance, qu’il réussissait moins bien que son frère scolairement et qu’il s’est réfugié dans l’alcool. Sachant que les personnes à haut potentiel sont plus facilement dépendantes à l’acool et aux drogues, (  cf:  les études de  J.P.Tassin)  ces confessions nous éclairent et peuvent nous alerter,  parents de jeunes  , surdoués ou non .

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»