Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Juin/12

17

Réflexion

Réflexion au sujet de l’émission de hier « d’Envoyé Spécial  » du 16.06.2012

Un peu moins de parti pris négatif pour cette émission si on compare aux « envoyé spécial » sur le sujet que j’avais déjà vus, il y a bien longtemps, mais quelques petites phrases maladroites par ci par là. Malheureusement ils ont filmé ,pour le suivi à l’âge adulte , des enfants surdoués qui avaient passé le bac à 14 ans…comme si c’était la seule norme !  Donc on est assez près de la caricature.

Benjamin    QI, 148,   un sur mille,   le directeur s’est opposé à son saut de classe…on voit qu’il s’ennuie, il ne fournit aucun effort, ce qui risque de poser problème dans les plus grandes classes au lycée et à la fac…sa mère dit qu’il doit prendre son mal en patience…on attend la suite … Il raconte bien comment il a été harcelé à l’école, surtout en primaire.

La journaliste  signale bien que l’intelligence de Benjamin passe inaperçue (on entend presque son soupir de soulagement …).

La souffrance de Gaël est diffficile à supporter. On dirait que la journaliste pense que c’est le fait de  savoir qu’il a un haut QI qu’il l’a mis mal à l’aise ?…alors que très souvent les jeunes sont soulagés d’apprendre leur QI et d’enfin mettre un mot sur leurs maux. Vraisemblablement c’est le décalage avec les jeunes de son âge qui font ressentir sa différence . De toutes façons , la différence il faut l’accepter…

Samuel Sené vit bien sa vie professionnelle de chef d’orchestre. Il explique bien que trop d’années d’avance entraînent un trop grand décalage.

Jean dubé  « le petit mozart niçois » présenté sous son plus mauvais profil, quasiment comme un musicien has-been   vit chez sa mere . Par curiosité, je regarde son wikipédia, et je lis qu’il est  effectivement   extrêmement doué, même s’il vit une traversée du désert passagère qui n’a rien d’étonnant dans le monde artistique. Sa mère est présentée comme une caricature de la mère de surdoués…Elle l’a enlevé de l’école…Personne ne trouve rien à redire au sujet de l’attitude du père de Mozart…

Quant à Pejman , c’est  le vrai artiste !

Ce reportage a quand même le mérite d’avoir filmé des surdoués à quelques vingt années de décalage.

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

Un commentaire pour Réflexion

Pr Stéphane Feye | 21 juin 2012 à 12 h 20 min

Il est à craindre que les organismes ou groupements traitant ce problème ne soient récupérés à plus ou moins long terme par des « États » afin de faire passer les gens doués pour anormaux qu’il faut réinsérer dans « le droit chemin ».
Or, beaucoup de « surdoués » perdent tout symptôme d' »anormalité » dès qu’on les nourrit suivant leur besoin. Je l’ai prouvé dans l’école que j’ai fondée, qui, je le précise, n’est pas réservée aux doués…

Pr Stéphane Feye

Schola Nova – Humanités Gréco-Latines et Artistiques
http://www.scholanova.be
http://www.concertschola.be
http://www.liberte-scolaire.com/…/schola-nova

«

»