Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/11

7

réflexion

Un inconvénient à l’avance scolaire que vient de vivre mon dernier fils, démarrant sa vie estudiantine, c’est le rejet des boites de nuit lors des soirées étudiantes, parce qu’il n’ a pas 18 ans !  Ma fille l’avait vécu aussi à plusieurs reprises. c’est une petite déconvenue qu’ils sont prêts à accepter avec philosophie au regard des autres inconvénients quand on ne peut avancer scolairement à son rythme.  ( échec scolaire, mal de vivre, dépression…)

mais il faut y penser.

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

2 Comments pour réflexion

Natte | 30 décembre 2011 à 17 h 35 min

Autre « pb »… en fin de première année de mes études d’ingénieur (prépa intégrée) je devais faire un stage ouvrier obligatoire de 4 mois entre mai et septembre… Sauf que je n’étais pas majeure..

Arghhhh la galère…. 🙂

Eva | 11 janvier 2016 à 21 h 24 min

Pareil pour ma première année d’infirmière, rejet des autres, mépris, prise comme modèle pour développement de l’enfant (je suis de fin d’année, j’avais donc 16 ans à la rentrée…
Le pire étaient les stages, impossible de trouver quelqu’un acceptant un mineur, j’ai donc du redoubler faute d’avoir un stage…

«

»