Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/10

19

« Les mots » de J P Sartre

Sartre raconte son enfance dans ce livre

extrait page  112

« Pour me sauver du désespoir elle feignait l’impatience: »Qu’est-ce que tu attends, gros benêt? Demande leur s’ils veulent jouer avec toi » . Je secouais la tête: j’aurais accepté les besognes les plus basses, je mettais mon orgueil à ne pas les solliciter. Ele désignait des dames qui tricotaient sur des fauteuils en fer: veux-tu que je parle à leurs mamans? » Je la suppliais de n’en rien faire; elle prenait ma main, nous repartions, nous allions d’arbre en arbre et de groupe en groupe, toujours implorants, toujours exclus. Au crépuscule, je retrouvais mon perchoir, les hauts lieux où soufflait l’esprit, mes songes: je me vengeais de mes déconvenues par six mots d’enfant et le massacre de cent reîtres.N ‘importe : ça ne tournait pas rond. « 

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

«

»