tribulations

En sixième, cela ne s’est pas bien passé pour l’aîné.  Il s’ennuyait de nouveau.

Des enfants disaient  « salut le surdoué », il avait du mal à s’endormir.

Nous avons changé de collège après 3 mois et nous les avons mis tous les deux dans un collège qui prenait en compte la précocité. Mais, il y a un grand Mais, cela n’a pas été miraculeux.

L’année suivante, ils sont allés de nouveau dans un autre collège privé sans dire aucunement qu’ils étaient en avance, et cela s’est passé…sans trop de heurts.

Il y a eu un petit harcèlement pour notre aîné en cinquième, mais qui a été bien géré par les enseignants et le CPE. Les années collèges peuvent être difficiles avec des précoces.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.