Planète surdoués | Un espace d'information et de recherche sur la douance

Oct/09

25

Les surdoués de la créativité

Les Asperger

J’ai trouvé ces trois reportages sur ARTE. Leur qualité nous permet une réflexion sur « l’inné et l’acquis »., éternelle controverse s’il en est!

Documentaire ARTE Sciences
Voyage Au Centre Du Cerveau
De Petra Höfer et Freddie Röckenhaus. En 3 parties

Que se passe-t-il quand nous pensons ? Pourquoi existe-t-il différentes formes d’intelligence ? Un étonnant voyage au centre du cerveau.

Des progrès technologiques très récents, principalement des tomographies informatisées à très haute résolution, permettent à présent d’observer le cerveau à travers la voûte crânienne, donc de voir entre autres le fonctionnement des cerveaux des autistes de haut niveau. Les neurobiologistes ont ainsi pu réaliser des avancées considérables ces dernières années. Si l’on parvenait à transmettre à l’individu lambda les aptitudes phénoménales de ces prodiges, le monde serait peuplé de génies. Ou alors, de monstres ?

Le téléspectateur pourra observer des animations 3D de données tomographiques provenant du cerveau des protagonistes du documentaire en trois parties « Voyage au centre du cerveau ». Ce nouveau procédé de représentation réelle du cerveau est utilisé pour la première fois pour la télévision par des spécialistes de New York. De plus, cette série a été intégralement tournée au format de haute définition (TVHD), avec une résolution qui est donc quatre fois supérieure à celle d’images télévisées normales.

« Voyage au centre du cerveau » a interrogé les principaux scientifiques sur le phénomène des autistes de haut niveau. Notamment l’éminent neurologue allemand, le professeur Gerhard Roth de l’université de Brême, qui a été le conseiller scientifique, avec le professeur Darold Treffert, de cette série. Nous sommes donc partis à la recherche d’ébauches de réponses à la question : un génie caché sommeille-t-il en chacun de nous ?

Deuxième partie:
Les Surdoués De La Créativité

Dans sa petite enfance, Matt Savage développe un comportement étrange. Jusqu’à ses quatre ans, sa propre mère ne peut pas le toucher sans provoquer chez lui des hurlements. Au moindre bruit, il se met à crier. Le diagnostic du pédiatre ne se fait pas attendre : Matt est autiste. Il s’agit désormais de s’accommoder des graves dysfonctionnements de son cerveau qui provoquent des comportements extrêmes. A six ans, Matt Savage apprend tout seul, en une nuit, à jouer du piano. A sept ans, il commence à composer du jazz. La même année, il sort son premier album. La veille de son treizième anniversaire, Matt Savage se produit dans le club de jazz le plus célèbre de New York, le Birdland. Des légendes du jazz comme Chick Corea le considèrent comme un prodige. « Mais d’où Matt Savage tient-il sa connaissance de la musique, s’interroge Darold Truffer, reconnu comme l’un des 100 meilleurs médecins des Etats-Unis et comme le meilleur spécialiste des autistes de haut niveau? Le cerveau comporte-t-il une puce musicale où tout a été préenregistré ? Et nous n’y aurions normalement pas accès ? Comment Matt en sait-il autant sur la musique, alors qu’il ne l’a jamais appris ? »

http://www.dailymotion.com/video/x5c2ko_arte-les-surdoues-de-la-creativite_news
http://www.dailymotion.com/video/x5c2ep_arte-les-surdoues-de-la-creativite_news
http://www.dailymotion.com/video/x5c22v_arte-les-surdoues-de-la-creativite_news

Share

RSS Feed

Laissez un commentaire!

Pour éviter les spams, merci de donner la réponse au calcul suivant: Le délai maximum de validité du CAPTCHA est dépassé, merci de le relancer.

No comments yet.

»

Abonnez-vous à ma newsletter


Haut de page